Numérisation et identification du plagiat

La numérisation des livres et le développement de logiciels anti plagiat devraient permettre de multiplier les découvertes. Après PPDA et Michel Houellebecq, c’est au tour de Joseph Macé-Scaron, de créer le buzz sur Internet suite à des textes qu’il a emprunté à d’autres auteurs. Mais certains politiques et universitaires ont peut être aussi du souci à se faire.
Source : Par Natacha Czerwinski, Léa Bénet. Sale temps pour les plagiaires. L’Express. 07/09/2011


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *