Quand Europeana ouvre ses données

La célèbre plateforme d’accès au patrimoine numérisé en Europe participe désormais au mouvement opendata. Les 20 millions d’œuvres numérisées en Europe et dont les métadonnées sont moissonnées dans Europeana peuvent désormais être librement réutilisées, sous licence Creative Commons, par des développeurs via une API afin de leur permettre d’apporter d’éventuelles innovations d’usages.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *